.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
SOYEZ LES BIENVENUS ! Vous êtes invité à vous présenter aux autres membres pour faire connaissance : " ICI "
Ecrit collectif : PARTICIPATION A L'ECRITURE COLLECTIVE D'UNE HISTOIRE : INSCRIVEZ-VOUS VITE !
Dans "écriture collective" ICI !

Partagez | 
 

 Les rimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Messages : 607
Date d'inscription : 16/04/2017
Localisation : vaucluse
Humeur : nostalgique
Masculin http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/
Aralf
Aralf
Messagepar Aralf : Les rimes   Lun 31 Juil - 23:28

Voici un essai d'explication portant sur les rimes.

Avertissement :
1°) il s'agit bien d'une première approche, pas forcément tout à fait rigoureuse, mais destinée à une initiation
2°) Je parle de ce que je connais à peu près, c'est à dire de la poésie dite "néo classique". La poésie "classique", beaucoup plus rigoriste comporte encore bien d'autres règles qui n'ont pas évolué depuis des siècles et dont le "néo classique" s'affranchi avec bonheur!
3°) il n'y a pas de vérité absolue (enfin pour moi!) et le sujet est donc ouvert à la discussion...

Qualité des rimes : On distingue plusieurs niveaux

- La rime faible lorsque seule la sonorité finale rime. Exemple tordu et confus
- La rime suffisante, lorsque en plus d'une voyelle, la rime porte sur "la consonne d'appui". Exemple confus et touffus
- La rime riche, lorsque 2 syllabes riment. Exemple maison et raison
- Au delà on parle de rime léonine; cela peut conduire à des rimes portant sur plusieurs mots comme dans ce poème d'Apollinaire qui fait rimer l'ancolie et mélancolie

L'anémone et l'ancolie
Ont poussé dans le jardin
Où dort la mélancolie
Entre l'amour et le dédain.

Bien évidemment on recherchera la rime la plus riche possible et au minimum la rime suffisante.
Attention toutefois à certains écueils :
- les rimes léonines pour très riches et belles qu'elles soient, doivent être utilisées avec précaution lorsqu'elle chevauchent plusieurs mots, car on a vite fait de tomber dans le jeu de mot sans que ce soit forcément le but recherché.
- on doit éviter les rimes trop faciles en faisant rimer entre eux des mots de la même famille.
- on doit éviter de faire rimer des mots de même nature. Comme 2 verbes conjugués entre eux ou 2 adverbes. C'est vite lourd !


A suivre....


J'accepte pour mes textes, tous les commentaires sur la forme comme sur le fond, pour peu qu'ils soient constructifs. Je les accepte et même les souhaite!!

Mon blog : Les jardins d'Aralf





Gaïa - en vente chez  EDILIVRE
La sueur des cargos - en vente chez EDILIVRE
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Messagepar Invité : Re: Les rimes   Mar 1 Aoû - 9:53

Rimez, rimons, rimaille, rimaillons, rigolons :prof  Un peu de bonne humeur...

1- Une rime est tout simplement la répétition de la dernière voyelle tonique du vers précédée ou suivie de la même consonne.  bravo 5

2- Le singulier et de pluriel ne riment pas : perdu et rendus =  perdu et vendu = bravo 5

3- Les consonnes non prononcées différentes Tombant et banc ne sont pas des rimes en classique

4- les voyelles toniques seules ne sont pas des rimes mais des assonances. combat et pas 

5- les rimes banales sont proscrites : bonheur et malheur, partir et finir, etc. 

6- la rime dite riche comprend un élément de plus que la rime ordinaire calamité et générosité, malheureuse et généreuse, etc.  bravo 5 bravo 5 bravo 5 bravo 5

7- Masculine et féminine : Les rimes avec un e muet (même suivies de s ou ent) sont féminines, les autres masculines.

Ceci en complément à la belle présentation de notre ami Aralf

Gérard :fl:
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 607
Date d'inscription : 16/04/2017
Localisation : vaucluse
Humeur : nostalgique
Masculin http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/
Aralf
Aralf
Messagepar Aralf : Re: Les rimes   Mar 1 Aoû - 18:58

Merci Gérard de ces compléments. Certaines des règles que tu cites, je pense notamment au singulier et au pluriel, font partie des règles de la poésie classique; en "néo classique" c'est beaucoup plus souple. Personnellement et ça peut se discuter, je défends l'idée que la poésie est un art des sonorités, bien avant d'être un art de l'écrit. A partir du moment où à la lecture perdu et rendus se lisent (se disent) exactement pareil, je ne vois pas pourquoi on se refuserait la possibilité de les faire rimer dans un poème. Après chacun est effectivement libre de tendre plus ou moins vers des règles plus ou moins strictes...

suite :
Ordonnancement des rimes :

Un poème peut être une suite ininterrompue de vers ou bien être composé de strophes plus ou moins longues. Une des strophes la pus courante est le quatrain (strophe de 4 vers); je vais prendre cet exemple pour la suite de cette explication.

Il existe plusieurs type de répétition des rimes

Rimes plates :
a
a
b
b

rimes embrassées
a
b
b
a

rimes croisées
a
b
a
b

Certaines formes de poèmes (sonnet, pantoum,...) impose un type bien précis d'arrangement, mais sinon  c'est affaire de goût et d'inspiration. Par contre ce qui est important c'est qu'un poème conserve du début à la fin la même organisation. Si dans le premier quatrain on choisit d'écrire en rimes croisées, cet ordonnancement sera conservé tout au long du poème (sauf une fois de plus certaines exceptions imposées par des formes fixes...)

Encore une fois ceci est une règle généralement admise qu'il est important de connaitre, mais cela ne doit à mon sens pas être vécu comme un carcan et chacun doit rester libre de 'en éloigner en toute connaissance de cause!


à suivre pour les notions de rimes féminines et masculines ...


J'accepte pour mes textes, tous les commentaires sur la forme comme sur le fond, pour peu qu'ils soient constructifs. Je les accepte et même les souhaite!!

Mon blog : Les jardins d'Aralf





Gaïa - en vente chez  EDILIVRE
La sueur des cargos - en vente chez EDILIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6479
Date d'inscription : 26/08/2009
Féminin
Gourmandine
Gourmandine
Messagepar Gourmandine : Re: Les rimes   Mer 2 Aoû - 8:27

Des explications très intéressantes pour tous ceux ou celles qui aiment écrire de la poésie.
:llol:
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 256
Date d'inscription : 06/07/2017
Localisation : Quelque part dans ma tête !!
Humeur : La vie est belle
Féminin
Indoora
Indoora
Messagepar Indoora : Re: Les rimes   Mer 2 Aoû - 9:25

Merci, c'est une vraie mine d'or ce post. Je crois que je vais me faire un pense bête pour ne rien oublier !!

Merci Aralf. Tu as répondu à une de mes questions. À savoir les rimes, les rimes croisées et embrassées. Peut-on les mélanger dans un poeme ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 607
Date d'inscription : 16/04/2017
Localisation : vaucluse
Humeur : nostalgique
Masculin http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/
Aralf
Aralf
Messagepar Aralf : Re: Les rimes   Mer 2 Aoû - 11:52

Indoora a écrit:
les rimes, les rimes croisées et embrassées. Peut-on les mélanger dans un poeme ?

En principe non et c'est logique. L'ordre des rimes donne un rythme :de: , en changer brusquement peut le rompre. Après et j'insiste là dessus toute règle est faite pour être transgressée! Sinon on écrirait tous comme Ronsard ou Malherbe, ce serait ennuyeux et ni Rimbaud, ni Aragon, Eluard ou bien d'autres n'auraient pu exprimer leur génie!

Cette LIBERTE c'est ma conception de la poésie. Apprenons les règles qui ont fait leurs preuves pour créer de la "Beauté", comme un musicien apprend le solfège et fait des gammes, mais sachons conserver notre liberté de les dépasser, de les tordre en toute conscience à notre propre style, comme on a du le faire un jour pour inventer le Ragtime ou le Jazz!

Donc si un jour tu te dis "tiens normalement ici je devrais poursuivre avec des rimes croisées, mais je trouve que la rupture de rythme avec des rimes plates serait chouette" et bien vas y!!!


J'accepte pour mes textes, tous les commentaires sur la forme comme sur le fond, pour peu qu'ils soient constructifs. Je les accepte et même les souhaite!!

Mon blog : Les jardins d'Aralf





Gaïa - en vente chez  EDILIVRE
La sueur des cargos - en vente chez EDILIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 607
Date d'inscription : 16/04/2017
Localisation : vaucluse
Humeur : nostalgique
Masculin http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/
Aralf
Aralf
Messagepar Aralf : Re: Les rimes   Mer 2 Aoû - 12:57

suite...

le sexe des rimes !


Gérard de l'Extrême a écrit:
Masculine et féminine : Les rimes avec un e muet (même suivies de s ou ent) sont féminines, les autres masculines.


Comme l'a indiqué Gérard un peu plus haut, il existe des rimes féminines et masculines.

Les rimes qui se terminent pas le son "e" sont dites féminines; ceci est lié uniquement à la sonorité et n'a aucun rapport avec la notion grammaticale.

Ainsi
Femme est une rime féminine
Homme est également une rime féminine!

Toutes les autres sont masculines.

En principe dans un poème de construction classique ou néo classique, on doit respecter une alternance entre ces deux types de rimes.

Et cette notion est assez importante, parce qu'en effet, un poème ou même un quatrain qui serait écrit uniquement en rimes féminines deviendrait vite lourdingue à la lecture (c'est moins flagrant en rimes 100% masculines parce que la variété des sons est plus importante).

Un exemple de ce principe avec 2 quatrains de Lamartine

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages, f
Dans la nuit éternelle emportés sans retour, m
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges f
Jeter l'ancre un seul jour ? m

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière, f
Et près des flots chéris qu'elle devait revoir, m
Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre f
Où tu la vis s'asseoir ! m


Après il existe le même principe avec les rimes singulières et plurielles qu'en poésie classique on s'interdit de faire rimer ensemble. Dans l'exemple de Lamartine les rimes plurielles rivages et âges riment ensemble; de même que les rimes singulières retour et jour...
En néo classique cette règle est souvent mise de côté et personnellement je n'ai jamais vu son intérêt puisque le "s" du pluriel, du moins dans la diction moderne, n'altère pas le son.

De même les puristes vous diront qu'il ne faut pas faire rimer charrue (ils considèrent que c'est une rime féminine à cause du e final) avec disparu (rime masculine). Là aussi le "e" n'altérant pas la prononciation, mon interprétation de la règle est beaucoup plus souple!

Idem enfin comme le disait très justement Gérard
Gérard a écrit:
"Les consonnes non prononcées différentes Tombant et banc  ne sont pas des rimes en classique"
C'est vrai que les puristes du classique en tomberaient de leur banc, mais Malherbe vivait au 16° siècle!!!


J'accepte pour mes textes, tous les commentaires sur la forme comme sur le fond, pour peu qu'ils soient constructifs. Je les accepte et même les souhaite!!

Mon blog : Les jardins d'Aralf





Gaïa - en vente chez  EDILIVRE
La sueur des cargos - en vente chez EDILIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 256
Date d'inscription : 06/07/2017
Localisation : Quelque part dans ma tête !!
Humeur : La vie est belle
Féminin
Indoora
Indoora
Messagepar Indoora : Re: Les rimes   Jeu 3 Aoû - 15:09

Merci Aralf pour tes éclaircissements ! Mais il faut vraiment que je trouve deux minutes pour me faire un pense-bête !!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 660
Date d'inscription : 31/12/2016
Localisation : Liège/Manage_Belgique
Humeur : le mien hihihi!!
Féminin http://chezassoulawarda.canalblog.com/
Assoula
Assoula
Messagepar Assoula : Re: Les rimes   Jeu 3 Aoû - 17:38

Merci Aralf
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1693
Date d'inscription : 25/09/2017
Localisation : Liège - Belgique - Europe - Terre - ...
Humeur : avatar = mon état d'esprit
Féminin http://berdellages.wordpress.com/
Smicky
Smicky
Messagepar Smicky : Re: Les rimes   Mer 21 Mar - 12:46

Le sonnet obéit à des règles strictes ( ABBA, ABBA CCD EDE) avec alternance de rimes féminines/masculines - césure à l'hémistiche  sans e à la césure - diérèses, synérèses et j'en passe ...

J'ai aperçu ailleurs des sonnets considérés comme tels où les 2 premiers quatrains sont différents en rimes.
On me parle du coup du neo-classicisme.

Certains sont écrits avec des rimes  pauvres ou limites du tolérable :

De mes doigts vagabonds en ta peur endiguée,
Là sur ton corps marbré fêlant sa carapace
Et me laissant ainsi libre de mon audace,
Je vis le doux parcours qui ne peut s'effacer.


ou encore

La lune lépreuse badigeonnait la ville
D'une glu familière aux vagabonds sans âme
Plombés de désarroi, lorsqu'un parfum gracile
Aiguillonna mon cœur, y fit naître une flamme.

Un son de talons hauts cadençait sa silhouette
Diffusant la senteur aux fragrances divines
Et des combles obscurs brillaient les yeux des chouettes
Émues par la beauté de cette ombre de Chine


(quatrains différents et rimes toutes féminines)

Ce genre de sonnet a été accepté sur un site de concours  affraid

Mais ça sert à quoi alors de se casser la tête pour faire du classique si le néo tolère tout ou presque scratch scratch scratch


A découvrir -------------> :dod:   mon blog littéraire :dod:
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 660
Date d'inscription : 31/12/2016
Localisation : Liège/Manage_Belgique
Humeur : le mien hihihi!!
Féminin http://chezassoulawarda.canalblog.com/
Assoula
Assoula
Messagepar Assoula : Re: Les rimes   Mer 21 Mar - 15:31

Merci pour vos précieux conseils
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 129
Date d'inscription : 05/03/2018
Alban
Alban
Messagepar Alban : Re: Les rimes   Mer 21 Mar - 17:08

Intéressant, on voit que la poésie classique est complexe.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Messagepar Invité : Re: Les rimes   Mer 21 Mar - 18:22

Pour ce qui est des tercets du sonnet, ce n'est pas forcément CCD EDE, ça peut être aussi CCD EED (sonnet marotique, pratiqué par Hérédia).
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1693
Date d'inscription : 25/09/2017
Localisation : Liège - Belgique - Europe - Terre - ...
Humeur : avatar = mon état d'esprit
Féminin http://berdellages.wordpress.com/
Smicky
Smicky
Messagepar Smicky : Re: Les rimes   Jeu 22 Mar - 2:20

Lévine a écrit:
Pour ce qui est des tercets du sonnet, ce n'est pas forcément CCD EDE, ça peut être aussi CCD EED (sonnet marotique, pratiqué par Hérédia).
Oui en fait mais pour les quatrains, c'est bien précisé.
Tu t'y connais toi en sonnets :mg ?


A découvrir -------------> :dod:   mon blog littéraire :dod:
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Messagepar Invité : Re: Les rimes   Jeu 22 Mar - 7:13

Oui, il se trouve que je connais très bien la question, bien que je ne pratique pas la poésie mesurée.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1693
Date d'inscription : 25/09/2017
Localisation : Liège - Belgique - Europe - Terre - ...
Humeur : avatar = mon état d'esprit
Féminin http://berdellages.wordpress.com/
Smicky
Smicky
Messagepar Smicky : Re: Les rimes   Jeu 22 Mar - 7:47

Lévine a écrit:
Oui, il se trouve que je connais très bien la question, bien que je ne pratique pas la poésie mesurée.
Oui j'avais bien remarqué


A découvrir -------------> :dod:   mon blog littéraire :dod:
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Messagepar Invité : Re: Les rimes   Mar 17 Avr - 14:36

Au début, je n'ai pas osé, mais tant pis, j'y vais :

Une rime faible n'est pas une rime pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Messagepar Contenu sponsorisé : Re: Les rimes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les rimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétikart ::  :: Demandes d'aides et conseils pour l'écriture-
Sauter vers: