.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
SOYEZ LES BIENVENUS ! Vous êtes invité à vous présenter aux autres membres pour faire connaissance : " ICI "
Ecrit collectif : PARTICIPATION A L'ECRITURE COLLECTIVE D'UNE HISTOIRE : INSCRIVEZ-VOUS VITE !
Dans "écriture collective" ICI !

Partagez
 

 La Focalisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
Messagepar Invité : La Focalisation   La Focalisation EmptyVen 3 Nov - 12:34

La Focalisation


           
Tout récit peut être narré selon des points de vue différents. On parle aussi de focalisation pour désigner ces points de vue. Ces derniers varieront en fonction du degré de savoir du narrateur sur les faits qu’il raconte et sur les personnages qu’il mentionne.

           On distingue trois points de vue principaux :

- Le point de vue omniscient ou focalisation zéro. Le narrateur, comme on dit, sait tout sur tout. Il n’ignore rien de ce qui s’est passé auparavant dans le récit, sait ce qui se passera ensuite, perce à jour les motivations et les sentiments de chacun des personnages.

- Le point de vue interne ou focalisation interne. Le narrateur adopte le point de vue de tel ou tel personnage. Il va décrire la scène de son point de vue, sur le plan des sensations et des pensées, tout le jeu des perceptions est convoqué. Naturellement, les informations délivrées dépendront du personnage en question. Un personnage peu informé renseignera peu le lecteur sur la situation en cours et inversement.

- Le point de vue externe ou focalisation externe. Une apparente sécheresse s’observera, dans la mesure où les faits rapportés le seront sans l’intervention d’une subjectivité quelconque. Le récit s’en tiendra à l’apparence des lieux et des personnages. Aucune interprétation des faits ne sera communiquée.

           Une narration s’enrichira du changement de point de vue qu’elle adoptera. Il faudra que l’auteur du texte veille à ce qui change en fonction du point de vue adopté. Il s’agit des pronoms personnels (je, tu, il…), de la connaissance par les personnages et le narrateur des lieux et des temps de la fiction, du caractère de chaque actant. A cet égard, l’auteur sera vigilant concernant le vocabulaire qu’il choisit.

           Exemples de focalisations :

- Point de vue omniscient :

« Franck était émerveillé, ce matin-là. Debout près du bord de la falaise qui dominait l’océan, il découvrait avec ravissement les charmes d’une matinée de printemps dans la nature bretonne. Lui, citadin invétéré, était aux anges en découvrant à quel point la maison qu’il avait louée pour les congés de printemps était bien choisie. Plus tard, naturellement, il aurait à se mordre les doigts de son choix mais pour l’instant, il était tout à sa découverte du site enchanteur qu’il avait choisi. »

- Point de vue interne :

« Franck admirait le merveilleux spectacle que lui offrait la nature ce matin-là, debout près du bord de la falaise qui dominait l’océan. Les roucoulements des tourterelles étaient une douce musique qui l’enchantait, il s’étonnait en même temps des couleurs chatoyantes de la prairie bretonne qui se déroulait devant lui. Il était profondément heureux d’avoir loué une maison à cet endroit. »

- Point de vue externe :

« Un homme de haute taille se tenait sur le bord de la falaise dominant les flots. Il se pencha, regarda au loin. Les prairies autour de lui étaient d’un vert cru. Des tourterelles perchées dans les arbres roucoulaient de façon continue. L’individu se hâta soudain vers la maison près de la rivière, un grand sourire dessiné sur sa face. »


Céline (pseudonyme de L. C.)
Revenir en haut Aller en bas
 
La Focalisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétikart ::  :: Demandes d'aides et conseils pour l'écriture-
Sauter vers: