.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
SOYEZ LES BIENVENUS ! Vous êtes invité à vous présenter aux autres membres pour faire connaissance : " ICI "
Ecrit collectif : PARTICIPATION A L'ECRITURE COLLECTIVE D'UNE HISTOIRE : INSCRIVEZ-VOUS VITE !
Dans "écriture collective" ICI !

Partagez | 
 

 La Nouvelle littéraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
Messagepar Invité : La Nouvelle littéraire   Mer 15 Nov - 6:33

La Nouvelle littéraire

I. Définition :

La nouvelle littéraire se rattache au genre plus global du récit. Ce sous-genre de la narration est apparu en fait dès le Moyen Age. Mais c'est le XVIe siècle avec Marguerite de Navarre et son Heptaméron qui lui donnera sa renommée. Au fil des siècles, la nouvelle littéraire sera de plus en plus populaire, se répandant même dans la presse quotidienne. Le genre s'épanouit ainsi au XIXe siècle puis au XXe siècle.

Il faut la distinguer de la nouvelle journalistique, centrée sur un événement de l'actualité et caractérisée par l'objectivité, et du roman, récit généralement plus développé et plus complexe.

La nouvelle littéraire est donc un texte de fiction, totalement imaginaire, plutôt bref. Elle fait appel à la vraisemblance, n'évolue pas dans un environnement merveilleux comme le conte de fée.

Quelques exemples de nouvelles littéraires : Le K, de Dino Buzzati ; La Vénus d’Ille de Mérimée ; Le Horla ou Boule ­de ­suif, de Maupassant ; les nouvelles policières de Simenon ou d’Agatha Christie.

II. Ses caractéristiques :

Les personnages d'une nouvelle sont peu nombreux. Ils sont également très brièvement décrits. Il en est de même pour le cadre de l'action, qui sera juste mentionné au passage. Les longues descriptions des lieux comme dans les romans balzaciens n'ont pas cours dans ce sous-genre littéraire.

La même brièveté domine sur le plan de l'action. Celle-ci se concentre autour d'un nombre relativement restreint de péripéties (ou événements narratifs).

Le fil du récit est aménagé de façon à surprendre le lecteur à la fin de la nouvelle. Cela s'appelle la chute.

III. Principaux types de nouvelles littéraires :

- La nouvelle réaliste s’ancre dans le réel. Elle présente une époque et une société précises. Les personnages reflètent leur temps, souvent contemporain de l’auteur.

- La nouvelle historique : le cadre de ce récit sera situé dans le passé. Les personnages seront nettement caractérisés. Une certaine fidélité à l’histoire authentique sera respectée.

- La nouvelle policière : elle est centrée autour d'un meurtre, d'un vol, ou autre fait délictueux.

- La nouvelle fantastique : le surnaturel y est présent. Le lecteur éprouvera de la peur ou de l'angoisse.  Le récit se meut dans l'ambiguïté, le lecteur se demande en permanence si les faits qui lui sont présentés sont réels ou imaginaires. Le célèbre théoricien du récit Todorov a précisé ce concept d’ambiguïté narrative.

- La nouvelle de science-fiction : elle se réfère à des éléments situés dans un avenir indéterminé. Souvent, des robots, des machines sophistiquées, y figurent.

IV. Ecrire une nouvelle :

La règle de base est la concision, la brièveté et l’intensité, la concentration des effets. Tout sera donc évoqué rapidement, simplement brossé en quelques mots. Le portrait des personnages se concentrera surtout sur l'évolution de leur caractère, les lieux seront simplement mentionnés. C'est surtout l'atmosphère, l'ambiance globale qui aura de l'importance, non les petits détails de l'environnement.

Il est commode pour écrire une nouvelle de s'aider de différents schémas relatifs à la structure du récit (le schéma narratif) et au système des personnages (le schéma actantiel).

- Le schéma narratif :

Globalement, un schéma narratif comporte les éléments suivants :

1) Une situation initiale : le lecteur découvre les éléments essentiels qui lui permettront de poursuivre sa lecture sans être perdu : lieu, temporalité, personnages, tous repères de base.

2) Un élément perturbateur ou élément déclencheur : il va lancer l'intrigue. Quelque chose se passe, plus ou moins brutalement. L’équilibre initial disparaît.

3) Des péripéties se succèdent en nombre variable et dans un ordre choisi par l’auteur. Un petit nombre pour la nouvelle.

4)  La chute finale : un événement inattendu ou mystérieux viendra le plus souvent surprendre et déstabiliser le lecteur à la fin de la nouvelle. Ce final frappant doit être envisagé dès le début de l'écriture du récit. Tout doit converger vers ce moment fort de la narration.

- Le schéma actantiel :

- Le sujet :  c’est le personnage principal du récit, celui qui accomplit les actes les plus marquants, celui auquel on s’intéresse généralement davantage et qui est souvent présent tout au long du récit.

- L’objet : c’est ce que vise le sujet dans sa quête, ce qu’il souhaite atteindre ou acquérir. C’est son désir qui génère le récit. Sa nature est diverse, humaine, matérielle ou abstraite.

- Le destinateur : ce sera en quelque sorte l’inspirateur du sujet, la force agissante ou le personnage qui vont susciter en lui le souhait de parvenir jusqu’à l’objet de sa quête.

- Le destinataire : ce sera celui qui bénéficiera des efforts du sujet pour parvenir à son but. Il s’agira d’un personnage qui peut être le sujet lui-même s’il est le bénéficiaire de son action. Le destinataire pourra également être une institution ou une donnée abstraite, un concept.

- L’adjuvant : le sujet n’est pas seul, il est aidé par un certain nombre de personnages, d’objets ou de données abstraites qui peuvent lui venir en aide dans son action.

- L’opposant : si le sujet a des alliés, il a également des adversaires qui s’opposent à ses désirs. Ce sont ses opposants. Là aussi, il peut s’agir de personnages du récit mais aussi de concepts, de sentiments, d’animaux ou d’objets.

On voit que le récit considéré de ce point de vue est un vaste champ de forces, de relations. La nouvelle doit être le lieu d’une tension extrême, et centrée sur une action resserrée.


Céline [pseudonyme pour Laurence C.]

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1683
Date d'inscription : 10/03/2017
Localisation : Belgique
Humeur : Positive
Féminin http://pierrotdelune.canalblog.com
pierrotdelune
pierrotdelune
Messagepar pierrotdelune : Re: La Nouvelle littéraire   Mer 15 Nov - 8:43

Merci Céline, pour cette fiche très claire et riche.  Une aide bien précieuse.

:voit:


Pierrot de lune
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Messagepar Invité : Re: La Nouvelle littéraire   Mer 15 Nov - 18:50

Merci, pierrortdelune, une fiche de synthèse que j'espère utile.

Bonne journée à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6479
Date d'inscription : 26/08/2009
Féminin
Gourmandine
Gourmandine
Messagepar Gourmandine : Re: La Nouvelle littéraire   Jeu 16 Nov - 8:41

Extra!  :llol: c'est bien utile.
Merci Céline.
Revenir en haut Aller en bas
AnonymousInvité
Messagepar Invité : Re: La Nouvelle littéraire   Ven 17 Nov - 23:02

Merci infiniment, Gourmandine !

Je m'occupe d'un atelier d'écriture "Prose" sur un autre forum et c'est la copie de la fiche que j'ai communiquée aux membres intéressés. J'ai pensé qu'elle pouvait intéresser certains ici.

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Messagepar Contenu sponsorisé : Re: La Nouvelle littéraire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Nouvelle littéraire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétikart ::  :: Demandes d'aides et conseils pour l'écriture :: AIDES en tous genres-
Sauter vers: