.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  La catin de ma rue ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 863
Date d'inscription : 08/12/2017
Féminin
avatar
Scarlatine
Messagepar Scarlatine : La catin de ma rue ...   Jeu 21 Déc - 15:19




Sa bouche est un palais où sommeille l'ennui
Et sa jambe tendue, invite à la luxure
Le clochard de l'amour, scintillera sa nuit
Sous les feux d'Aladin, la rendant moins obscure.

Ses bras sont grands ouverts au joyau des caresses ;
Sur sa peau non fanée à l'usure du temps
Les doigts viennent lisser en de maintes adresses
Qu'elle connaît pas cœur au charme des printemps .

Ses seins sont vagabonds à l'offrande du lait ,
Du champagne mousseux pour recevoir la crème
Et son corset fleuri prend taille d'un ballet
Où les fées vont dansant un Noël sans carême.

Elle chante si bien Montand, Tino Rossi
Aiguisant ses talons ; ouvrez-lui la barrière ,
Elle s'affranchira , partira loin d'ici ;
Juste quelques billets pour gagner la lumière !

La belle va mendiant et ses mots ne sauraient
Vous dire sa complainte, elle n'est pas factice ;
Ses yeux au regard clair sont des pavés dorés
Sous une brume noire, un soleil d'artifice .



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Messagepar Invité : Re: La catin de ma rue ...   Jeu 21 Déc - 15:37

Bonjour Scarlatine !

1) Je propose une ponctuation rectifiée :

"Sa bouche est un palais où sommeille l'ennui
Et sa jambe tendue invite à la luxure ;
Le clochard de l'amour scintillera sa nuit
Sous les feux d'Aladin, la rendant moins obscure.

Ses bras sont grands ouverts au joyau des caresses
Sur sa peau non fanée à l'usure du temps
Que les doigts vont lisser en de maintes adresses
Qu'elle connaît pas cœur au charme des printemps.

Ses seins sont vagabonds à l'offrande du lait,
Du champagne mousseux pour recevoir la crème
Et son corset fleuri prend taille d'un ballet
Où les fées vont dansant un Noël sans carême.

Elle chante si bien les airs de Tino Rossi,
Aiguisant ses talons ; ouvrez-lui la barrière,
Elle s'émancipera, s'enfuyant loin d'ici ;
Juste quelques billets pour gagner la lumière !

La belle va mendiant et ses mots ne sauraient
Vous dire sa complainte, elle n'est pas factice ;
Ses yeux au regard clair sont des pavés dorés
Sous une brume noire, un soleil d'artifice.
"

2) Je trouve le second quatrain assez maladroit. Les deux subordonnées successives ("que...") ne sont pas d'un heureux effet. Il faudrait couper la phrase en deux.

Proposition de quatrain rectifié :

Ses bras sont grands ouverts au joyau des caresses ;
Sur sa peau non fanée à l'usure du temps,
Les doigts viennent lisser en de maintes adresses
Qu'elle connaît pas cœur le charme des printemps.


3) "Elle chante si bien les airs de Tino Rossi": treize syllabes.

Proposition d'alexandrin rectifié :

Elle chante si bien les airs du beau Tino

4) "Elle s'émancipera, s'enfuyant loin d'ici" : treize syllables.

Proposition d'alexandrin rectifié :

Elle s'émancipera, s'enfuyant d'ici

A toi de choisir ! :)

Céline

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 863
Date d'inscription : 08/12/2017
Féminin
avatar
Scarlatine
Messagepar Scarlatine : Re: La catin de ma rue ...   Jeu 21 Déc - 16:11

Céline a écrit:
Bonjour Scarlatine !

1) Je propose une ponctuation rectifiée :

"Sa bouche est un palais où sommeille l'ennui
Et sa jambe tendue invite à la luxure ;
Le clochard de l'amour scintillera sa nuit
Sous les feux d'Aladin, la rendant moins obscure.

Ses bras sont grands ouverts au joyau des caresses
Sur sa peau non fanée à l'usure du temps
Que les doigts vont lisser en de maintes adresses
Qu'elle connaît pas cœur au charme des printemps.

Ses seins sont vagabonds à l'offrande du lait,
Du champagne mousseux pour recevoir la crème
Et son corset fleuri prend taille d'un ballet
Où les fées vont dansant un Noël sans carême.

Elle chante si bien les airs de Tino Rossi,
Aiguisant ses talons ; ouvrez-lui la barrière,
Elle s'émancipera, s'enfuyant loin d'ici ;
Juste quelques billets pour gagner la lumière !

La belle va mendiant et ses mots ne sauraient
Vous dire sa complainte, elle n'est pas factice ;
Ses yeux au regard clair sont des pavés dorés
Sous une brume noire, un soleil d'artifice.
"

2) Je trouve le second quatrain assez maladroit. Les deux subordonnées successives ("que...") ne sont pas d'un heureux effet. Il faudrait couper la phrase en deux.

Proposition de quatrain rectifié :

Ses bras sont grands ouverts au joyau des caresses ;
Sur sa peau non fanée à l'usure du temps,
Les doigts viennent lisser en de maintes adresses
Qu'elle connaît pas cœur le charme des printemps.


3) "Elle chante si bien les airs de Tino Rossi": treize syllabes.

Proposition d'alexandrin rectifié :

Elle chante si bien les airs du beau Tino

4) "Elle s'émancipera, s'enfuyant loin d'ici" : treize syllables.

Proposition d'alexandrin rectifié :

Elle s'émancipera, s'enfuyant d'ici

A toi de choisir ! :)

Céline


merci Céline de m'aider , c'est laborieux !!!!

je suis obligée de mettre " s'enfuyant loin d'ici " sinon que cinq pieds !

bise
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Messagepar Invité : Re: La catin de ma rue ...   Jeu 21 Déc - 16:13

Scarlatine :

4) "Elle s'émancipera, s'enfuyant loin d'ici" : treize syllabes.

Proposition d'alexandrin rectifié :

Elle s'émancipera, s'enfuyant d'ici

Il faut douze syllabes en tout.

J'avais copié la version initiale avec "s'émancipera".

N'en tiens pas compte, alors.

Tu as modifié aussi :

"Elle chante si bien Montand, Tino Rossi"

Pas de souci.


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Messagepar Invité : Re: La catin de ma rue ...   Jeu 21 Déc - 17:02

Un dernier point d'orthographe dont je me rends compte maintenant :

catin, c a t i n.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Messagepar Invité : Re: La catin de ma rue ...   Jeu 21 Déc - 19:36

Autre chose : C'est "par coeur" au vers 8, n'est-ce pas ?

Et non "pas coeur" ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 863
Date d'inscription : 08/12/2017
Féminin
avatar
Scarlatine
Messagepar Scarlatine : Re: La catin de ma rue ...   Sam 23 Déc - 14:54

Céline a écrit:
Autre chose : C'est "par coeur" au vers 8, n'est-ce pas ?

Et non "pas coeur" ?

merci Céline ! il y aurait sûrement encore à parfaire mais c'est bon ...

je n'ai pas pris ton vers " elle s'émancipera , partira d'ici " parce chaque hémistiche doit

être de six pieds ...

bise
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Messagepar Invité : Re: La catin de ma rue ...   Sam 23 Déc - 15:36

Tu aurais pu le prendre, ton poème est du néo-classique.

Tu fais comme tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Messagepar Contenu sponsorisé : Re: La catin de ma rue ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La catin de ma rue ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétikart ::  :: Correction de texte-
Sauter vers: