.
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Délire festif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 41
Date d'inscription : 26/02/2018
avatar
Robert
Message Robert : Délire festif   Mer 14 Mar - 16:09

À l’erre où la glace fond, où le soleil enfle, où la couche d’ozone s’appauvrit, des poissons zélés font carnaval. Une façon à eux de prendre un peu de bon temps avant de futurs cataclysmes, dont on ressent déjà les prémisses.
Les océans avancent, les terres reculent, et nous, mouches sans ailes à deux pattes on court, on compulse, on se révulse, mais déjà, il est presque trop tard !


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6304
Date d'inscription : 26/08/2009
Féminin
avatar
Gourmandine
Message Gourmandine : Re: Délire festif   Jeu 15 Mar - 10:32

Un texte philosophique, travaillé avec grâce.
Ta toile est peinte à l'aquarelle ?
Que représente le fond orangé?
:voit:
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Date d'inscription : 26/02/2018
avatar
Robert
Message Robert : Re: Délire festif   Jeu 15 Mar - 11:08

Gourmandine a écrit:
Un texte philosophique, travaillé avec grâce.
Ta toile est peinte à l'aquarelle ?
Que représente le fond orangé?
:voit:

Le fond orangé représente le lever du soleil qui enfle, ce qui est vrai. Ce phénomène naturel est toute fois amplifié dans la mesure où son rayonnement, concernant certain de ces rayons, est de moins en moins protégé par la couche d'ozone qui se troue, qui se déchire.  
N'est pas ainsi que le réchauffement planétaire s’effectue ? On pollue, entre autre avec les énergies fossiles, ca qui favorise cette perte précieuse d'une protection qui deviendra de moins en moins efficace.

Cette toile peinte, en acrylique et de façon aquarelle pour les poissons, histoire d'adoucir le tableau, veut montrer la fragilité de ce qui fait que nous vivons. Le ciel à la droite du soleil démontre l'élévation de la température et c'est ainsi qu'à l'horizon un brouillard de vapeur, représentant la glace qui fond sur nos pôles.

Je sais je suis un peu, disons original !  

C'est pour ces raisons que je dis : Les océans avancent, les terres reculent, et nous, mouches sans ailes à deux pattes on court, on compulse, on se révulse, mais déjà, il est presque trop tard !

Nous compulsons, enfin certains états, des lois, des comment faire; alors que tous savent ce qu'il faudrait faire mais c'est un histoire de gros sous et de volonté, qui manque, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6304
Date d'inscription : 26/08/2009
Féminin
avatar
Gourmandine
Message Gourmandine : Re: Délire festif   Ven 16 Mar - 13:49

Robert a écrit:
Je sais je suis un peu, disons original !
C'est l'important dans l'art et surtout dans la peinture.
Lorsque nous peignons nous avons nos propres visions, nos émotions qui s'impriment avec l’acrylique sur la toile.
Parfois, voir souvent, les pupilles des autres personnes ne captent pas notre histoire première que nous voulons montrer, elles l'interprètent à leur façon.
C'est ça toute la magie de l'art.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message Contenu sponsorisé : Re: Délire festif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Délire festif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétikart ::  :: Arts visuels - 7 ème art :: Peinture-
Sauter vers: