.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
SOYEZ LES BIENVENUS ! Vous êtes invité à vous présenter aux autres membres pour faire connaissance : " ICI "
Ecrit collectif : PARTICIPATION A L'ECRITURE COLLECTIVE D'UNE HISTOIRE : INSCRIVEZ-VOUS VITE !
Dans "écriture collective" ICI !

Partagez
 

 Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnonymousInvité
Messagepar Invité : Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme   Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme EmptyVen 29 Juin - 10:12

Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme

           Issu d'une famille de commerçants aisés, le jeune Jean-Baptiste Camille Corot ne montra aucune disposition pour ce métier auquel pourtant sa famille le destinait. Il suivit même des cours de dessin en cachette. Finalement, il réussit à convaincre ses proches de lui permettre de s'établir comme peintre. Ils l'aidèrent dans cette voie qui devait être la sienne.

Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme Cjb0
Jean-Baptiste Camille Corot, photo de Nadar

           D'abord fortement influencé par le néo-classicisme, Corot commença très tôt à travailler en plein air, au sein de la nature. Ce cadre lui inspira des toiles ravissantes. C’est probablement ce type d’inspiration qui a fait penser à certains qu’il était à l’origine du mouvement impressionniste qui s’épanouit bien plus tard, à la fin du XIXème siècle.

Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme Zzqr
Ville d’Avray, 1867

          Comme tous les jeunes peintres de son époque, Corot effectua le traditionnel voyage en Italie, patrie des arts et de la peinture. Il en ramena des toiles ensoleillées, vibrantes de lumière. On y retrouve son goût de la clarté et d’une rigueur toute néo-classique. Ses tendances réalistes dans le rendu des pierres et des arbres peuvent néanmoins le rapprocher des Modernes.

Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme Sikc
Les Jardins de la Villa d'Este, 1843

           A partir de 1850, il mêlera dans ses toiles une inspiration très personnelle, imaginative, quasi mythique, et une approche intime de la nature. Corot est en fait difficilement classable dans une école quelconque, tant son art est personnel, et facilement reconnaissable.

Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme Xcdq
La Muse de Virgile, 1845

           On a fait de lui le "père de l'impressionnisme", car son sentiment de la nature est intense. "Il y a un seul maître, Corot. Nous ne sommes rien en comparaison, rien" a dit en effet Claude Monet en 1897. Edgar Degas, quant à lui, déclara en 1883 : " Il est toujours le plus grand, il a tout anticipé...". Toutefois, il faut souligner que la nature chez lui reste bien sage, bien éduquée, en fait bien traditionnelle. Il ne quittera jamais les rives d'un néoclassicisme auquel tout son être le rattache.

Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme Yr67
Souvenir de Mortefontaine, 1864

           Globalement, son art est surtout connu à travers la peinture de paysages mais il est aussi le peintre de multiples portraits. Parmi ceux-ci, La Femme à la perle, de 1870, est sans doute le plus connu. On l’a rapproché d’un autre portrait illustre, celui de la Joconde, de Léonard de Vinci. C’est dire si son inspiration reste avant tout celle d’un classique.

Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme 7a0z
La Femme à la perle, 1870

           En définitive, mélange d'élégance et de sensibilité, la peinture de Corot est très séduisante. A noter que les œuvres de ce peintre sont exposées jusqu’au 8 juillet 2018 au Musée Marmottan, à Paris.

Pour en savoir davantage

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_Camille_Corot
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_tableaux_de_Jean-Baptiste_Corot
http://www.impressionniste.net/corot.htm
https://culturebox.francetvinfo.fr/arts/peinture/corot-peintre-de-figures-au-musee-marmottan-la-part-intime-de-l-oeuvre-269315

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Baptiste Corot (1796-1875) ou le Paysage d’âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétikart :: Salle des archives :: Arts visuels - 7 ème art :: Peinture-
Sauter vers: