.
 
AccueilS'enregistrerConnexion
SOYEZ LES BIENVENUS ! Vous êtes invité à vous présenter aux autres membres pour faire connaissance : " ICI "
Ecrit collectif : PARTICIPATION A L'ECRITURE COLLECTIVE D'UNE HISTOIRE : INSCRIVEZ-VOUS VITE !
Dans "écriture collective" ICI !

Partagez | 
 

 Concours de janvier [votes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Total des votes : 6

AuteurMessage
Messages : 891
Date d'inscription : 10/07/2018
Localisation : Royan
Humeur : bonne
Masculin https://motsenliberte.blog4ever.com/
Gérard de l'Extrême
Gérard de l'Extrême
Messagepar Gérard de l'Extrême : Concours de janvier [votes]   Jeu 14 Fév - 13:45

Concours de janvier 2019
 


N1


Prenez votre masque 

Prenez votre masque, allons-y !
Se défouler au carnaval.
La fête est belle aucun souci,
L'ambiance est chaude, un vrai régal. 

Laissons derrière les ennuis,
Pour déjanter, c'est bien normal. 
Prenez votre masque, allons-y !
Se défouler au carnaval.

Allons-y faire la folie, 
Dans la foule dansant sans mal
En pleine joie et euphorie.
C'est un plaisir monumental.
Prenez votre masque, allons-y !

___________________________

 
N2


Ainsi soient îles

C’est ainsi que naissent les îles 
Au souffle doux des alizés
Poussant le sable et les écumes
C’est ainsi que naissent les îles 
Et leurs lumières irisées
Sur les écailles et les plumes
C’est ainsi que naissent les îles 
Au souffle doux des alizés 

C’est ainsi que vivent les îles
Elles attendent les voiliers
Et les rires des matelots
C’est ainsi que vivent les îles
Quand de leurs mille voix liées
Toutes les vagues chantent l’eau
C’est ainsi que vivent les îles
Elles attendent les voiliers

C’est ainsi que rêvent les îles
Quand vient s’éteindre le soleil
Dans l’eau turquoise des lagons
C’est ainsi que rêvent les îles
Et nait au fond de leur sommeil
Le souffle en feu d’un vieux dragon
C’est ainsi que rêvent les îles
Quand vient s’éteindre le soleil
_____________________________________


N3


Havre de paix.

Vous regardez petits jouvenceaux,
sur la bordure de la Jouanne,
le saule rubaner les  roseaux
d’une  liane dont le ton suranne.

Un rameau se laisse cahoter
sur le flot courant de la rivière.
Son susurrement  est un motet
dès que l’onde sautille une pierre.

Sur la berge, le martin pêcheur
gloutonne son festin : les gammares.
Le soleil épanche sa lueur
noyant de ses rayons les samares.

Sous le noisetier le sifflement
de la  loutre fait frémir l’acore.
Le décor se brunit lentement,
Le silence  s’abat sur la flore.

 
_______________________________________________________



 N4




Vos héritages

L’hiver, il neige sur la terre encore vierge,
Sur des surfaces virginales où rien n’émerge.
Elles m’émerveillent dans leur beau manteau blanc
C’est comme des vierges au bras de leurs aimants.

L’amour reproducteur est ici sous-jacent
Caché sous cette couche blanche immaculée
Qui n’espère que le printemps pour s’éveiller
Faire naître la vie qui va émerveiller.

Je veux l’épouser, la mener devant l’autel
Avec l’espoir qu’elle enfante tout en cartel
De jeunes pousses qui produiront du bonheur
Aux amoureux prêts à consacrer tout leur cœur.

Mon Dieu que j’aime la terre en toutes saisons
Pour toutes ces joies qu’elle me donne à foison.
J’aimerais tellement que chacun la respecte
Notamment ne jamais rien faire, qui l’affecte.

À moi, les amoureux passionnés de la terre
Admirez cette belle neige, dignitaire
Qui recouvre toutes vos faiblesses invasives
Destinées à tous vos descendants comme archive !
________________________________________



 N5

Une vie perdue

Elle n’aura jamais 25 ans
Il était son prince charmant
Elle pensait qu’il serait l’unique
L’homme de sa vie, son idyllique

Cela a commencé par une dispute
Il l’a insultée, traitée de pute
Pour un rien, un simple regard
Lancer dans la foule au hasard

La violence a pris de l’ampleur 
Alors elle lui a dit sa peur
Il a promis de changer
Et une jolie petite fille est née

Mais il a recommencé à la violenter
La jalousie maladive le rongeait 
Alors elle a voulu partir, tout était prévu 
Mais la dispute ultime est survenue

Le combat était perdu d’avance, 
Un couteau aura raison de cette jeune fille
Il a commis l’irréparable, il a écourté son existence 
Il a ôté une maman à sa petite fille

Trois longs jours d’audience
Trois jours pour expliquer, dénoncer 
Trois jours pour comprendre cette violence
25 ans de prison pour l’avoir tuée

 
________________________________________


N6



LE PLACARD


Je comparais à la barre des accusés !
Nommez-vous, nom, prénom … Donc mon prénom est Casse
Casse comme détruit le temps qui ne s’efface.
Mon nom bien sûr est Pieds, jeux de mots récusés!

Serais-je ces oublis que vous avez usés
Cette irréalité qu’on contraint ou déclasse
Sous un rangement creux, rat dans la paperasse.
Poste sans dignité, geignements infusés …

Chaque jour, ignorant lorsque je suis présente !
« Alors Casse bonbon, je te croyais absente »
Je meurs juste au placard: pour vous, je ne suis rien …

Cru rabelaisien, j’écris cette bafouille,
Espérant un sermon, de fait je le vaux bien …
Mangez-moi doucement, si vous aimez l’andouille.


___________________________________________________

A vos votes.
Les commentaires seront possibles dès la connaissance des résultats.
 


Tous les problèmes du désaccord ont une solution   la transparence, la sincérité et la courtoisie -- 

J'accepte sans réserve tous les commentaires, débats ou discussions sur la forme et le fond de mes écrits, car ici, on est là pour apprendre et devenir moins idiot. :prof
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 891
Date d'inscription : 10/07/2018
Localisation : Royan
Humeur : bonne
Masculin https://motsenliberte.blog4ever.com/
Gérard de l'Extrême
Gérard de l'Extrême
Messagepar Gérard de l'Extrême : Re: Concours de janvier [votes]   Mer 20 Fév - 9:26

Comme il n'y a que 4 votes, je prolonge sa durée jusqu'au 27 février.

Il n'y a pas que les participants qui peuvent voter, mais tous les membres de Poétikart ont droit de vote !

Gérard


Tous les problèmes du désaccord ont une solution   la transparence, la sincérité et la courtoisie -- 

J'accepte sans réserve tous les commentaires, débats ou discussions sur la forme et le fond de mes écrits, car ici, on est là pour apprendre et devenir moins idiot. :prof
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 607
Date d'inscription : 16/04/2017
Localisation : vaucluse
Humeur : nostalgique
Masculin http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/
Aralf
Aralf
Messagepar Aralf : Re: Concours de janvier [votes]   Jeu 21 Fév - 13:47

C'est vrai que c'est un peu tristounet...


J'accepte pour mes textes, tous les commentaires sur la forme comme sur le fond, pour peu qu'ils soient constructifs. Je les accepte et même les souhaite!!

Mon blog : Les jardins d'Aralf





Gaïa - en vente chez  EDILIVRE
La sueur des cargos - en vente chez EDILIVRE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Messagepar Contenu sponsorisé : Re: Concours de janvier [votes]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Concours de janvier [votes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétikart ::  :: CONCOURS en TOUS GENRES-
Sauter vers: